Volontaire et singulière, ni malade ni perdue

De plus en plus de maisons de retraite reconnaissent la valeur d’une bonne prise en charge en guise de complément aux soins. Mais comment est-elle vécue et mise en œuvre au quotidien?