Une bonne prise en charge au troisième âge pour tous

Soigner sans prendre en charge n’a pas de sens. Mais prendre en charge sans soigner en a un. Le droit social manque toutefois de règles claires définissant ce qu’il faut entendre par bonne prise en charge au troisième âge. Pour notre société, il va toujours de soi que les personnes âgées soient accompagnées gratuitement par leurs proches ou doivent payer pour la prise en charge nécessaire par le secteur privé. Cette inégalité sociale face au vieillissement est cachée, comme le montre l’article de Carlo Knöpfel, professeur de politique sociale et de travail social dans le magazine spécialisé Pflegerecht.

En savoir plus